Page d'accueil / Santé / Quels sont les meilleurs Omega 3 ?

Quels sont les meilleurs Omega 3 ?

Du fait de leurs nombreux bienfaits sur la santé, notamment sur le système cardiovasculaire, les Oméga 3 sont très recherchés aussi bien en pharmacie, en parapharmacie qu’en supermarché. Beaucoup de personnes ignorent cependant que ces  acides polyinsaturés se déclinent en diverses variantes. Les 3 suivantes sont cependant les plus connues et les plus bienfaisantes. Faisons leur découverte.

L’acide alpha-linolénique ou ALA

Il s’agit du seul oméga-3 essentiel. Son action anti-oméga-6 par lui-même et sa contribution indirecte à l’approvisionnement de l’organisme en oméga-3 à longues chaînes en font un élément indispensable pour la préservation de sa santé et son bon fonctionnement. Parmi ces oméga-3 à longues chaînes figurent notamment l’acide eicosapentaénoïque ou EPA et l’acide docosahexaénoïque ou DHA. D’une autre manière, nous avons la capacité de convertir en EPA et en DHA l’acide alpha-linolénique, mais à une portion plus réduite. Le taux de conversion l’ALA en EPA ou en DHA ne dépasserait même pas les 1% selon certains chercheurs, alors qu’il peut atteindre ou dépasser les 5% pour d’autres. Raison pour laquelle on recommande pour avoir une quantité suffisante d’EPA et de DHA dans l’organisme une bonne alimentation et des compléments qu’on peut acheter en allant voir cette page

L’apport journalier recommandé pour les omégas-3 ALA est de 2g par jour. Cela équivaut à 6 ou 7 noix ou à 2 cuillères à soupe d’huile de colza.

L’acide eicosapentaénoïque ou EPA

 Les EPA ou acides eicosapentaénoïques font partie des acides-gras qui comptent le plus grand nombre d’avantages. Parmi ces derniers, on peut notamment citer :

  • L’aide à la lutte contre la dépression et les troubles d’humeur
  • Ses vertus antiallergiques et anti-inflammatoires
  • La protection du cœur et du système cardiovasculaire en général
  • La limitation de la perte osseuse grâce à l’inhibition de l’action de l’acide arachidonique

L’apport hebdomadaire recommandé par jour pour l’EPA est de 350 mg. Pour trouver une telle proportion, il est recommandé de prendre, par semaine, trois rations de poissons gras. À noter qu’avec une telle alimentation, vous pourrez également atteindre l’apport hebdomadaire recommandé pour le DHA, la dernière Oméga 3 qui nous intéresse dans cet article.

 L’acide docosahexaénoïque ou DHA

 Cet acide gras se démarque pour sa présence naturelle dans les membranes de neurones et dans la rétine. Il constitue ainsi un élément important pour le développement et le bon fonctionnement du cerveau et pour la qualité de la vision. Le DHA ou l’acide docosahexaénoïque constitue également un bon allié pour la lutte contre les maladies cardiovasculaires, car faisant partie aussi des mitochondries cardiaques. En cas de carence, on serait plus exposé à des maladies dégénératives de type Alzheimer. Il faut aussi rappeler qu’il s’agit d’un élément important pour la formation et la motilité des spermatozoïdes.

Il est nécessaire, pour profiter de tous les avantages de cet Oméga-3, d’en prendre hebdomadairement une portion de 650 mg, une quantité qu’on peut trouver dans deux à trois rations de poissons gras par semaine.

Comme vous le savez, les poissons constituent donc un aliment essentiel pour faire le plein d’acide gras. Cela est par ailleurs confirmé depuis les années 1990 par une série d’études DART.

Regardez aussi

Comment faire soulager les pieds ?

En plus d’être inesthétique, l’hallux valgus est douloureux et handicapant au quotidien s’il est de …