Page d'accueil / Santé / Quand prendre de la chondroïtine ?

Quand prendre de la chondroïtine ?

La chondroïtine est naturellement présente dans l’organisme principalement au niveau du cartilage, des os, de la cornée et des parois artérielles. La prise d’une chondroïtine sous forme médicamenteuse servirait ainsi à agir face aux menaces qui pourraient dégénérer ces organes. Comme tous composés chimiques, consultez l’avis de votre médecin avant toute prise. 

Traitement efficace pour soulager les douleurs articulaires

La chondroïtine sulfate est connue pour ses principes actifs capables de ralentir ou d’arrêter la décadence des tissus articulaires. Elle prévient les douleurs dues aux différents problèmes des articulations notamment l’arthrose ainsi que toutes les formes de rhumatisme. Même si son mécanisme actif n’a toujours pas été convaincant, quelques études ont prouvé une efficacité considérable.

Le sulfate de chondroïtine n’est pas un produit miracle. Le cartilage est malheureusement une des substances de l’organisme qui ne régénère pas. Par ailleurs, il va agir sur votre cartilage en y épaississant le liquide responsable de son hydratation. Il va stimuler la production de protéoglycanes au niveau de vos cartilages. La chondroïtine sert essentiellement à agir contre les problèmes articulaires et cartilagineux.

La prise de la chondroïtine face aux populations à risque

Même si l’efficacité de la chondroïtine sur les problèmes articulaires a été prouvée, des recherches ont confirmé que cette substance ne doit pas être consommée sans avis médical. Si vous faites partie des cas cités ci-dessous, vous devez faire extrêmement attention quant à la consommation du sulfate de chondroïtine.

  • Si vous êtes pré-diabétique ou diabétique au risque de diminuer votre sensibilité à l’insuline, mais aussi l’hyperglycémie à jeun après absorption du complément.
  • Si vous êtes asthmatiques au risque d’exacerber des symptômes d’asthme.
  • Si vous suivez des traitements par anti-vitamine K au risque de déséquilibrer votre traitement anticoagulant.
  • Si vous présentez des allergies aux crustacés ou aux piqûres d’insectes, car la chondroïtine est issue de la chitine, présente dans la carapace des crustacés.
  • Si votre taux de calcium, de sodium et de potassium doit être surveillé de près et respecter une proportion précise.  
  • Si vous êtes enceinte ou allaitante.
  • –       Le sulfate de chondroïtine est proscrit aux enfants.

Quelques recommandations à l’adresse des consommateurs

Qu’il s’agisse des compléments alimentaires à base de chondroïtine ou autres, quelques impératifs s’imposent. Outre les conseils et indications que vous trouverez sur ce site-là : plantavie.com

Pour toute prise de complément alimentaire, veillez à solliciter un avis médical. Ne les prenez jamais sans avoir consulté, car ils contiennent tous des principes actifs susceptibles d’être nocifs pour votre propre organisme. Ne le prenez jamais parce qu’il a été efficace pour vos proches ou vos connaissances. 

Si vous l’avez en traitement, évitez d’absorber d’autres sources alimentaires comportant les mêmes ingrédients.  Ne prenez jamais plusieurs compléments alimentaires en concomitance.

Privilégiez les compléments alimentaires dont les formules sont simplifiées. Ne faites réellement confiance qu’aux circuits d’approvisionnement soumis à des contrôlés aux normes et par les pouvoirs publics. N’omettez jamais d’informer votre médecin ou votre pharmacien que vous prenez un complément alimentaire avant toutes consultations ou tout achat.

Regardez aussi

Comment faire soulager les pieds ?

En plus d’être inesthétique, l’hallux valgus est douloureux et handicapant au quotidien s’il est de …