Page d'accueil / Santé / Comment guérir des hémorroïdes saignantes ?

Comment guérir des hémorroïdes saignantes ?

Les maladies hémorroïdaires ou dans le langage courant hémorroïdes sont des pathologies fréquentes. On les voit souvent chez les femmes enceintes ou les personnes âgées (plus de 50 ans).

Les douleurs qu’elles occasionnent provoquent des gênes et de l’inconfort à votre quotient. Heureusement, elles se traitent facilement par soi-même à condition qu’elles ne soient pas importantes. Pour vous soigner de vos hémorroïdes efficacement et rapidement, si elles ne sont pas encore trop graves, voici quelques traitements qui pourraient bien vous aider.

Les hémorroïdes

La maladie hémorroïdaire est issue de la dilatation anormale des veines hémorroïdales, situées dans la région anale. Cette pathologie se montre généralement chez :

  • Les femmes enceintes. C’est dû à la constipation répétée et la pression qu’exerce l’utérus sur les veines entourant l’anus.
  • Les personnes âgées. Les tissus soutenant les veines dans le rectum et l’anus faiblissent et se détendent.

Pendant la crise hémorroïdaire, la personne ressent des démangeaisons près de l’anus, un inconfort lorsqu’il s’assoit, ainsi que des saignements pendant la selle. Cette crise peut durer quelques jours. Elle se résorbe après des soins (méthode de grand-mère ou traitements médicamenteux), mais le risque de récidiver est tout aussi important. On peut trouver deux types d’hémorroïdes : 

  • Les hémorroïdes externes : elles apparaissent sous la peau et peuvent provoquer une enflure dans la région de l’anus (favorise la formation d’un caillot de sang) ;
  • Les hémorroïdes internes : elles se trouvent dans l’anus ou dans le rectum. Ce type d’hémorroïde peut évoluer. 

Les hémorroïdes saignantes

S’il y a une formation de caillot de sang, il y a des risques qu’une thrombose hémorroïdaire se forme. Heureusement, elle peut se soigner facilement avec des médicaments. Puis, même si c’est plutôt rare, il arrive qu’une ulcération apparaisse, engendrant la perte d’énorme quantité de sang jusqu’à provoquer une anémie.

Pour vous assurer de la gravité de votre saignement dû aux hémorroïdes, il est conseillé de consulter un proctologue. Sachez que ce saignement peut s’avérer être le symptôme d’une autre pathologie plus grave. 

Le traitement adapté pour soigner les hémorroïdes saignantes

Les hémorroïdes peuvent se soigner aussi bien avec un traitement fait maison qu’avec des médicaments. 

Un traitement fait maison

Si vous avez des hémorroïdes saignantes, l’utilisation de médicaments n’est pas toujours une fin en soi. Pour cela, vous pouvez pratiquer des gestes simples afin de vous prévenir et traiter rapidement vos hémorroïdes. Par exemple, il est conseillé de :

  • Bien nettoyer quotidiennement la zone anale surtout après être allé à la selle. Pour cela, utilisez exclusivement des serviettes ou linges de coton humide.
  • Ne portez que des sous-vêtements en coton
  • Évitez les aliments susceptibles d’irriter les muqueuses (le café, l’alcool, la moutarde ou encore les épices).
  • Évitez de soulever des objets lourds
  • Appliquer, en cas de démangeaison, des compresses froides sur l’anus 3 à 4 fois par jour, pendant 10 minutes.
  • Prendre, en cas de caillot (hémorroïdes saignantes), un bain d’eau chaude 2 à 3 fois par jour pendant 10 à 15 minutes. Puis, asséchez la zone à l’aide d’une poudre antifongique ou de la fécule de maïs.

Traitements médicamenteux

Il y a des médicaments disponibles en vente libre en pharmacie. Ils peuvent être efficaces pour vous soulager des démangeaisons. Ils se vendent sous forme de pommade, de crème ou de suppositoire. Pour trouver les médicaments selon vos besoins, mieux vaut consulter votre médecin ou le pharmacien. Aussi, vous devez toujours lire la notice. En attendant, voici quelques conseils pour choisir vos médicaments.

  • Les crèmes et pommades à base de corticoïdes : Anti-inflammatoire. Seulement, évitez de l’utiliser plus de quelques jours.
  • Les produits lubrifiants : Facilite la selle. On vous suggère d’éviter les laxatifs locaux pour ne pas agresser les muqueuses de l’anus. Misez plutôt pour des laxatifs émollients afin de ramollir les selles.
  • Traitement de type phlébotomie (voie orale) : Soulagement des hémorroïdes internes.
  • Médicaments analgésiques (voie orale) : Traitement rapide (vente libre ou sur ordonnance). Optez pour les médicaments avec de la nitroglycérine afin de favoriser la réduction de la pression dans les veines.
  • Médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens : soulagement des hémorroïdes saignantes.
  • Etc.

Remarque : si des symptômes plus graves que de la douleur et des démangeaisons apparaissaient, comme des saignements, consultez votre médecin avant toute automédication. 

La chirurgie

La solution la plus efficace et radicale est de recourir à des opérations chirurgicales. Cette initiative peut soigner les hémorroïdes qu’ils soient internes ou externes. Il arrive même que ce traitement soit définitif sans risque de récidive.

Regardez aussi

Le Moringa, c’est quoi ? Tout savoir sur la plante

Surnommé la plante la plus riche en nutriments jamais découverts, le moringa a également gagné …