Page d'accueil / cat / Quand commencer la Motricité libre ?

Quand commencer la Motricité libre ?

La Motricité libre permet à un enfant de développer à son propre rythme tout en découvrant lui seul ses capacités. Bien évidemment, celle-ci présente de grands avantages notamment le développement en autonomie ainsi qu’en confiance en soi. Afin de faire profiter ces atouts à son enfant, il est nécessaire du débuter au bon moment. Découvrez ainsi sur ce présent article quand commencer cette pédagogie.

Dès un mois

La pratique de la motricité libre peut être commencée dès le premier mois de votre enfant. Un bébé de 4 semaines peut effectivement être placé seul son tapis. C’est une solution qui lui permet de bien commencer son apprentissage et de mieux s’exercer. Lui laisser seul permet à bébé de gagner davantage en capacités motrices, ce qui lui offre l’avantage de prendre de l’aisance à son rythme.

Parfois, le recours à un transat se révèle être une excellente idée pour aider bébé dans ses phases d’éveil sur le dos. Durant ses premiers mois, votre bébé doit toujours être placé en position fœtale. Vous devez enrouler son bassin pour lui assurer une bonne posture. C’est effectivement une meilleure solution pour aider l’enfant à passer sans souci les différentes étapes de son développement.

Attention, un nouveau-né a besoin d’être rassuré et surtout nécessite la chaleur de sa mère. Il ne faut donc jamais le laisser seul.  Ainsi, n’hésitez pas à profiter de bons moments avec votre nouveau-né, notamment pendant l’allaitement.

Vers les 3 ou 4 mois, c’est mieux

Si vous ne pouvez pas laisser votre enfant de 4 semaines seul, vous pouvez attendre ses 4 mois pour commencer la motricité libre. À cet âge, un enfant fait preuve de curiosité. Ainsi, il vous est possible de l’installer au sol sur un tapis d’éveil. Assurez-vous que ce dernier soit bien fermé afin d’assurer la sécurité de votre enfant. Pour développer au mieux les capacités de l’enfant, n’hésitez pas à opter pour un tapis d’éveil ayant de couleurs vives et attrayantes. D’autres matériels de motricité vous sont également disponibles sur le marché.

Il est aussi conseillé de positionner les jouets en arc de cercle. En se trouvant au-dessus de sa tête, ceux-ci vont sûrement attirer l’attention. Au cours de son développement, l’enfant va commencer à les attraper, ce qui est très bénéfique pour améliorer le mouvement de son bassin.

Tout au long des étapes de son développement

Tous les moments sont bons pour commencer la Motricité libre à un enfant. Effectivement, quand bébé se met à se retourner et à se déplacer, il est préférable de lui offrir une liberté. Offrez-lui le privilège d’explorer par lui-même son environnement. Faites-lui découvrir de nouvelles textures en lui offrant des jouets de tous les différents types.

Aussi, pendant qu’il rampe, vous devez lui donner un environnement qui lui est adapté. Pour développer son intelligence et son autonomie, il est conseillé de mettre dans son entourage des défis à relever lors de son déplacement. C’est en effet le cas :

  • D’un tunnel
  • Des cartons à écarter
  • Des ballons
  • Des différents jouets
  • Une aire de jeu approprié

N’hésitez pas à changer ses jouets en fonction de son évolution.

Regardez aussi

Quand et comment revendre son investissement locatif ?

L’immobilier locatif est une source rentable d’investissement. Pour le revendre toutefois, il faut viser le …